News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Gautier Levisse Bureau d’études

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Gautier Levisse

Né le 13 juin 1983 à Croix (Nord)
Réside à Lorient (Morbihan)
Date d’entrée dans le Team Banque Populaire : janvier 2014

 

Un bourreau de travail l’esprit toujours en éveil, tel pourrait être défini Gautier Levisse, tête bien faite qui a intégré le bureau d’études début 2014 lors de la construction du Monocoque Banque Populaire VIII. « Quatre mois plus tard, Kevin Escoffier annonce qu’il part sur la Volvo Ocean Race. Nous avons fait en sorte de reprendre comme il faut le travail de Kévin, de transformer ses idées en plans de construction et nous avons été très présents sur le chantier pour être sûrs que la qualité et les plannings soient respectés. » Parallèlement, le Nordiste, qui a quitté sa natale région lilloise à 18 ans pour suivre des études en Bretagne (IUT Science et Génie des Matériaux à Saint-Brieuc puis Master en génie mécanique à Lorient) et se rapprocher ainsi de l’univers nautique, commence à travailler sur le trimaran Banque Populaire IX, particulièrement sur les safrans, le système de barre ainsi que sur toute la partie hydraulique. « Je suis là pour analyser et donner mon avis sur ce que font les architectes, j’explore le maximum de pistes, même les plus farfelues. Dans notre domaine, il ne faut pas se reposer sur nos lauriers, le but est d’essayer d’avoir toujours un coup d’avance. »

C’est prenant, ça déborde sur la vie de famille, on ne cesse jamais de se poser des questions, mais j’ai la chance de faire un métier-passion.

Gautier Levisse, Bureau d'études


Difficile dans ces conditions d’arrêter l’ingénieur, qui reconnaît lui-même avoir du mal à se détacher de son travail : « C’est prenant, ça déborde sur la vie de famille, on ne cesse jamais de se poser des questions, mais j’ai la chance de faire un métier-passion. » Une passion très précoce en ce qui le concerne : « Quand j’étais gamin, j’adorais les jeux de construction : je passais des heures à construire (et casser !) des ponts, des grues, des contreforts, des systèmes, c’est un peu ce que je fais aujourd’hui, mais sur un bateau. » Gautier trouve tout de même du temps à consacrer aux siens, notamment à son jeune fils – « j’essaie de l’accompagner vers la découverte » -, mais aussi au sport : « Je suis assez touche-à-tout, je fais du sport pour les notions de découverte et de plaisir, pas forcément pour être le meilleur. Je navigue en F18, je joue au squash, je fais de l’escalade, de la randonnée, du VTT, du surf, du paddle… La difficulté, c’est qu’il faut avoir un gros garage car il y a pas mal de jouets à ranger ! »

 

Gautier Levisse, Bureau d’études

« Nous avons vécu une très belle aventure avec Gautier en construisant le monocoque Banque Populaire VIII, il a su prendre le relais de Kevin quand ce dernier est parti faire la Volvo Ocean Race. Gautier est très attachant, c’est un travailleur dingue, je suis souvent obligé de lui dire de rentrer chez lui. Il aime aller de l’avant, il est parfait dans son rôle d’ingénieur à toujours vouloir pousser le bouchon plus loin. On doit parfois le freiner, mais heureusement qu’on a des gens comme lui pour nous permettre de franchir des caps ! »

 

 

Crédits photos :

A. Pilpré/BPCE
​Y. Zedda/BPCE

À découvrir également

Les nouvelles vies des phares
Passion
Les nouvelles vies des phares
Depuis la dernière grande vague d’automatisation dans le début des années 1990, les phares sont peu à peu devenus des objets de patrimoine à protéger. A une époque où les dispositifs électroniques d’aides à la navigation se multiplient, l’intérêt du grand public pour ces édifices fascinants ne diminue pas, bien au contraire. Tout en conservant leur fonction initiale, beaucoup entament une « deuxième vie » grâce à l’instauration d’usages alternatifs. Le point avec Vincent Guigueno,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La saga Banque Populaire V
Passion
La saga Banque Populaire V
Annoncé fin 2006, le projet du Maxi Banque Populaire V aura duré jusqu’en 2013, date de la vente du bateau, un an après le Trophée Jules-Verne victorieux de l’équipage mené par Loïck Peyron. De sa conception à sa cession, Ronan Lucas, directeur du Team Banque Populaire et navigant sur le Maxi BP V, revient sur cette saga. Le lancement du projet (fin 2005) « Depuis l’édition de The Race en 2000, l’idée de construire un grand multicoque germait dans les esprits chez Banque Populaire.  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Le récit du Vendée Globe d'Armel Le Cléac'h
Passion
Le récit du Vendée Globe d'Armel Le Cléac'h
Le compte à rebours est désormais lancé, et le bateau parfaitement prêt. Armel Le Cléac’h prépare seul son « package » contenant ses effets personnels et vêtements de mer... Cartésien de nature, méticuleux, consciencieux, fort de l’expérience de deux tours du monde, le marin sait combien les petits détails vestimentaires peuvent faire la différence dans un sens comme dans l’autre. Le bateau, cette fois en configuration « tour du monde », met le cap sur les Sables d’Olonne. 15  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions