News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Kevin Peponnet Athlète de l'Équipe de France de Voile en 470

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Kevin Peponnet

 

Né le 31 janvier 1991 à Saint-Jean-de-Luz (64)

Club : SR La Rochelle

Soutenu par la Banque Populaire Méditerranée

 

Kevin Peponnet est « tombé dedans » à l’âge de six ans au YC Basque, sa région natale. Évidemment, il a commencé par l’Optimist, brillant dès ses premières compétitions. Il faut dire que son père Daniel a été longtemps l’un des piliers de l’équipe de France de 470 au début des années 80, terminant vice-champion d’Europe avec son frère Thierry. Dans le petit temps, les « Pepon » sont alors intouchables, et dans la brise pour compenser leur faible poids, ils inaugurent une technique aussi étrange qu’efficace, consistant à ce que le barreur se hisse sur l’équipier au trapèze. Quelques années plus tard, Thierry, l’oncle de Kevin, remporte le bronze olympique puis l’or, respectivement à Los Angeles puis Séoul avec comme équipier Luc Pillot.

Champion d’Europe puis vice-champion du monde junior de 470 avec Julien Lebrun, le jeune étudiant affectionne de changer de support, « car il n’y a pas que le 470 dans la vie ! ». Ce dernier embarque en SB20 - un quillard monotype à trois équipiers – et en devient champion du monde. Recruté par le Team Lorina Limonade Golfe du Morbihan pour embarquer à bord du Diam 24, il remporte magistralement le Tour de France à la Voile.

Kevin a aussi la tête bien faite. Étudiant ingénieur à l’INSA de Rennes en sciences et génie des matériaux comme un certain Armel Le Cléac’h… il effectue de fait son stage de fin d’études à Lorient au sein du Team Banque Populaire, travaillant plus particulièrement sur la calibration des foils. Barreur et stratège hors pair, celui que tous surnomment « Kepon » n’a finalement pas mis longtemps à se faire un prénom. Si le touche-à-tout continue de régater en multicoque, il a décidé de se lancer à fond cette fois dans une préparation olympique, avec pour objectif les Jeux Olympiques de Tokyo, et s’est associé à l’un des meilleurs équipiers du moment : Jérémie Mion.

L’équipage ne met guère de temps à briller au plus haut niveau, et s’offre une superbe médaille d’argent lors de l’étape de Coupe du Monde 2018 à Miami. Depuis, les podiums et les médailles s'enchaînent jusqu'à la consécration : la qualification olympique pour Tokyo.

2021, ils remportent le championnat d’Europe et terminent 11e des Jeux Olympiques de Tokyo, aux portes de la Medal Race. Après cette année riche en émotions, ‘Kepon’ repart pour un nouvel objectif olympique, en 470 mixte, avec Aloïse Retornaz !  

 

Extrait du palmarès :

 

2021 – Jeux Olympiques de Tokyo, 11e

2021 – Championnat d’Europe, 1er

2019 - Championnat de France, 1er

2019 - Championnat du Monde, 5e

2019 - Championnat d'Europe, 3e

2018 - Championnat de France, 2e

2018 – Championnat du monde, 1er

2018 – Tour de Voile en SB20, 1er

2011 – Championnat d’Europe Junior, 1er

2011 – Champion du monde Junior, 2e

 

 

 

Chaînes

chaine EQUIPE DE FRANCE DE VOILE
Plus de chaînes

À découvrir également

Météo marine : de la dorsale au thalweg, les mots pour le dire !
Passion
Météo marine : de la dorsale au thalweg*, les mots pour le dire !
La météo marine a beau désormais être aussi omniprésente que fiable, grâce notamment à la précision des modèles européens et américains de prévision, elle répond à un certain nombre de termes techniques, qu’il est utile de connaître pour mieux appréhender le temps qu’il va faire, en mer et à terre. Explications. Pression barométrique : C’est le « poids » de l’atmosphère, soit la pression exercée par le mélange gazeux qui constitue l’atmosphère. La pression se mesure avec un baromètre  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
Voile Olympique
Passion
La voile au Japon
Avec 33 000 kilomètres de côtes et quelques 6 852 îles, le Japon est un pays de mer, mais paradoxalement encore un lieu de croisière peu exploré par les navigateurs en grande croisière, les autorisations administratives pour pénétrer dans les eaux territoriales étant longues à obtenir. Il compte près de 570 ports, et si le motonautisme et la pêche côtière sont très pratiqués en plaisance, la voile de compétition a toujours connu un fort succès.  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
FFvoile
Passion
L’iQFoil, le nouveau support olympique en planche à voile
L’iQFoil est une planche à voile, qui sera le nouveau support olympique à compter des Jeux de Paris en 2024, à la place de la RS:X. Comme son nom l’indique, ce modèle est équipé d’un foil, un appendice permettant de « voler » au-dessus de l’eau, et ainsi d’offrir des régates très spectaculaires et rapides, y compris dans le petit temps.  [...]
4 octobre 2021 04/10/2021
Plus de passions