News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Frédéric Le Gouallec Technicien composite

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Frédéric Le Gouallec

 

Né le 19 août 1978 à Lorient
Réside à Berné (Morbihan)
Date d’entrée dans le Team Banque Populaire : Juillet 2020

« J’aime le côté manuel, le fait de bricoler, de fabriquer des pièces complexes. » Frédéric Le Gouallec a toujours su qu’il travaillerait dans le domaine des matériaux composites. Tout son parcours professionnel a découlé de cette volonté. Après un Bac Pro
Plastiques et Composites, il a passé trois ans en Vendée pour travailler au sein des chantiers Jeanneau et Bénéteau, sur des bateaux de plaisance. Une bonne première expérience avant de s’exprimer sur les engins de course au large les plus performants.

« J’ai ensuite passé sept ans au chantier Gepeto Composite à Lorient, qui sous-traite pour beaucoup de teams. J’ai vraiment appris les bases du métier en construisant des grosses pièces, notamment pour Banque Populaire », raconte-t-il. « J’ai ensuite travaillé pour la classe MOD70, construit le Class C Groupama avec Franck Cammas puis passé six ans chez Spindrift Racing. C’étaient des belles expériences mais je ressentais le besoin d’un nouveau challenge. »

Début juillet 2020, Frédéric intègre le team Banque Populaire pour travailler sur l'Ultim d’Armel Le Cléac’h, le Maxi Banque Populaire XI encore en construction à l'époque. « Je suis en charge des pièces composites au niveau des systèmes de foils, qui sont très complexes et différents de ceux du précédent Ultim. Les efforts subis par les appendices sont importants donc je travaille beaucoup sur les renforts », explique-t-il. « C’est passionnant et motivant de participer à la construction d’un tel bateau de dernière génération. Après, ce sera aux navigants de jouer ! »


 

 

 

À découvrir également

Arrivée TJV 2015
Passion
Petite histoire des courses transatlantiques
Alors que 79 bateaux disputent la Transat Jacques Vabre, la traversée de l’Atlantique n’avait, il y a des dizaines d’années, rien d’anodin. Retour sur la démocratisation d’une épopée qui a d’abord épousé la trajectoire des grands explorateurs puis celle des aventuriers avant de devenir un incroyable terrain de jeu.  [...]
10 novembre 2021 10/11/2021
Plus de passions