News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

11 médailles dont 2 en Or pour la France lors de la Semaine Olympique Française

Lors de la semaine olympique française, prestigieuse régate internationale qui a rassemblé 751 compétiteurs internationaux issus de 56 nations, les français se sont imposés en remportant 11 médailles dont 2 en or, 5 en argent et 4 en bronze. Après une semaine ensoleillée et des conditions variables, les tricolores sont montés sur les podiums de 9 des 10 disciplines olympiques. Une grande satisfaction pour l’équipe de France qui régatait à domicile.

Publication :

Par :

FFvoile

Les Bleus ont brillé à domicile lors de cette 53ème Semaine Olympique Française avec 11 médailles dont 2 en or en iQFoil (nouvelle planche à voile olympique) pour Hélène Noesmoen et Nicolas Goyard. 5 médailles en argent pour Lauriane Nolot et Axel Mazela en Kitefoil, Marie Barrue en ILCA 6, l’équipage Hippolyte Machetti / Aloïse Retornaz en 470 et Clément Bourgeois en iQFoil. 4 médailles de bronze pour Maxime Nocher en Kitefoil, Louise Cervera en ILCA 6, le duo Erwan Fisher /Clément Péquin en 49er et Delphine Cousin en iQFoil .

La régate internationale rassemblait l’élite de la voile olympique dans des conditions variées avec un Mistal soutenu en début de semaine, et une brise plus légère ces derniers jours.

Philippe Mourniac, directeur de l’équipe de France : « La première satisfaction c’est que nous sommes très heureux de retrouver une belle semaine olympique ici à Hyères, c’est un peu notre Roland-Garros à nous ! La deuxième c’est le nombre de médailles qui est forcément très satisfaisante. L’équipe de France compte vraiment un potentiel de médailles dans les 10 séries olympique et la vraie richesse c’est que cela ne se réduit pas à une seule médaille pour chaque série, mais qu’il y a vraiment une densité partout. Le gratin mondial est là. Les athlètes ont la pêche et le sourire. Il y a une dynamique de la gagne qui est en train de se mettre en place. C’est notre moteur, il faut qu’on avance tous vers l’objectif de 2024. »

La Sablaise Hélène Noesmoen, championne d’iQfoil (nouvelle planche à voile olympique), a largement dominé ses adversaires en remportant 12 courses sur les 15 courues. Championne du monde en titre, elle monte sur la première marche du podium, devant la Polonaise Maja Dziarnowska et sa compatriote Delphine Cousin.

 

Hélène Noesmoen, médaillée d’Or en iQFoil et soutenue par Banque Populaire Grand Ouest : « C’est un quasi sans faute, c’était une belle semaine. J’ai réussi à gagner des courses dans toutes les conditions de vent donc ça c’est top ! On a bien marqué le coup avec l’ensemble des Françaises c’est une bonne chose qu’il y ait du monde aux avant-postes et ça fait plaisir à toute l’équipe. L’année dernière j’avais déjà ce statut de leader mais après l’hiver on ne savait pas ce que ça allait donner. C’est une bonne nouvelle de confirmer cette position une nouvelle fois. On a le championnat d’Europe, au Lac de Garde en Italie le 17 mai, ça va être dans l’enchainement et je vais essayer de faire aussi bien. Je sens que la flotte se densifie énormément. Tout va vite ! Les écarts de niveau peuvent se faire et se défaire. On a eu des conditions assez proches de ce qu’on peut avoir à Marseille que ce soit au niveau de l’état de mer et des effets de site. Ça nous met en jambes pour la suite !»

La semaine a commencé avec du vent assez fort avec le Mistral ce qui m’a assez bien réussit. Cette fin de semaine était plus difficile avec moins de vent mais j’ai réussi à conserver ma place sur le podium, je suis satisfaite de ça. C’était une belle épreuve avec 15 courses. Il manquait quelques têtes de séries mais le niveau était très haut. On a une super équipe française en iQfoil, garçons comme filles, clairement cela aide à monter le niveau vers le haut. Il y a une bonne émulation dans le groupe, tout le monde a encore envie de progresser. On est tous à fond, c’est génial ! 

 

FFVOILE

 

Chez les hommes en iQFoil, Nicolas Goyard, champion du monde en titre, monte également sur la première marche du podium devant le Mayennais Clément Bourgeois.

Nicolas Goyard , médaillé d’Or en IQFoil soutenu par Banque Populaire Méditerranée : « J’ai gagné 11 des 16 courses, c’est propre ! C’est une belle victoire et un bon échauffement pour le championnat d’Europe qui arrive. Je suis confiant pour la suite. La vitesse est là, j’ai fait une belle régate. Il manquait des concurrents sérieux mais il y avait un quand même un très bon niveau. Clément qui est juste derrière confirme aussi son très beau niveau. L’équipe de France est dense. C’était la première fois que je régatais ici, c’était une découverte mais c’est agréable d’être à la maison. »

Médaillé d’or lors de l’étape de coupe du monde à Palma il y a quelques semaine, le duo de 49er composé d’Erwan Fischer et Clément Péquin confirme son beau potentiel en montant sur la 3e marche du podium ce samedi. L’équipage tricolore Lucas Rual et Emile Amoros se disqualifie pour départ prématuré lors de la course finale et termine finalement 5e au général.

Erwan Fischer et Clément Péquin, médaillés de bronze en 49er : « La semaine a été top avec des conditions variables qui ont prouvé que l’on pouvait régater à toutes les allures. C’est un beau début de saison, cela valide le très bon travail de cet hiver. Maintenant on va aller s’entrainer à Marseille sur le plan d’eau des Jeux : à nous de pousser encore le curseur plus haut. Mais c’est de bon augure pour la suite avec de gros rendez-vous à venir dans quelques semaines avec le championnat d’Europe au Danemark notamment. Marquer des points sur ces régates c’est très important, le regard des étrangers sur nous change un peu et cela nous met en confiance. C’était top, on a été bien accueilli à Hyères.»

 

En Kitefoil, les tricolores restent aux avant-postes, Axel Mazella termine 2e, suivi de très près par Maxime Nocher, 3e. Le solide Singapourien Maximilian Maeder remporte l’Or.

Axel Mazella, médaillé d’argent  en Kitefoil, soutenu par la Banque Populaire Méditerranée : « Je suis super content de cette place de 2e. Je visais un podium ici mais je savais que Maximilan allait venir très fort, c’était le cas. Je suis super satisfait de cette place. J’ai fait des qualifications qui se sont très bien passées mais la première journée de « gold » a été difficile dans du vent léger. Et depuis hier j’ai su rebondir et c’était pas évident à faire. Aujourd’hui la finale dans du vent léger n’étais pas forcément évidente mais j’ai gardé ma deuxième place. Il y avait toute la Fédération derrière nous aujourd’hui, ça met la pression mais c’est chouette aussi. »

 

Chez les filles, Lauriane Nolot remporte également l’argent derrière son amie Daniela Moroz. Poema Newland manque de peu le podium et se place en  4e position.

Lauriane Nolot , médaillée d’argent en Kitefoil : « Je me rapproche de la première place. Après Palma je voulais prendre ma revanche mais je n’ai pas réussi à l’avoir ! C’est une super compet’, très complète, on a eu toutes les conditions de vent, on a utilisé toutes les tailles d’ailes. Il me reste à aller gratter quelques points pour gagner la première place lors du championnat du monde dans quelques mois. J’ai de la vitesse, mais je dois encore travailler la tactique et la technique. Daniela a des années d’expériences de plus que moi, mais je m’entraine dur pour la rattraper.  Les Françaises ont montré un très bon niveau, ça nous pousse forcément. C’est génial de monter sur le podium à la maison. Je suis contente ! »

 

Superbe entrée en matière pour le nouveau duo mixte de 470. Aloïse Retornaz et Hippolyte Machetti qui  après l’annonce de leur association termine à la 2e place pour leur toute première régate ensemble, 7 points derrière l’équipage suédois.

Aloïse Retornaz et Hippolyte Machetti, médaillés d’argent : « C’est une association qui démarre sur des « chapeaux de roues », on peut le dire ! Ça fait toujours plaisir de décrocher une médaille surtout quand c’est la première de la saison. Cette semaine, il y avait les meilleurs équipages mondiaux donc le niveau était élevé. C'était hyper intéressant de découvrir tous ces nouveaux équipages mixtes. Cette deuxième place est une grande satisfaction après n’avoir fait que 3/4 jours d’entraînements ensemble, on peut être fiers et contents. C’est un super début pour nous, c’est prometteur ! On a analysé ce qu’il fallait qu’on travaille, il va falloir qu’on en discute à froid après cette semaine de compétition. On a prévu des gros blocs d’entraînements à Marseille avant nos grosses échéances qui auront lieu après l’été sur les championnats d’Europe et du monde. »

 

FFVOILE

 

Jolie surprise également pour les ILCA 6 (nouveau nom du Laser Radial) qui a vu briller Marie Barrue à domicile. La Hyéroise termine deuxième derrière la Polonaise Agata Barwinska, inatteignable ! La Mandolocienne Louise Cervera, complète le podium. Ce double podium français vient confirmer que la classe ILCA6 revient aux avant-postes sur la scène internationale.

 

Marie Barrue, médaillée d’argent en ILCA 6, soutenue par la Banque Populaire Méditerranée : « Toute la semaine a été consistante avec une densité dans la flotte, mais pour moi c’était très confortable car je suis à la maison. La course finale a été très difficile mais j’ai tenu jusqu’au bout. Devant moi il y avait la Polonaise qui était inaccessible. Après la victoire de coupe du monde à Medemblick l’an dernier cela conforte que je peux m’imposer. C’est ma première médaille sur la SOF, elle a une saveur particulière et c’est génial de pouvoir partager cela avec mes proches. »

 

Louise Cervera, médaillée de bronze en ILCA 6, soutenu par la Banque Populaire Méditerranée : « La saison est super bien lancée ! Je gagne la Medal Race aujourd’hui, c’est la première que je gagne, c’est aussi mon premier podium en sénior. Je ne peux pas rêver mieux ! »

Les féminines de 49er FX Lara Granier et Amelie Riou, soutenues par la Banque Populaire Méditerranée terminent à la 6e place alors que le duo Sarah Steyaert et Charline Picon s’inscrit 18e pour leur deuxième compétition internationale.

Déception en revanche pour en ILCA 7. Le varois Jean-Baptiste Bernaz, soutenu par la Banque Populaire Méditerranée en tête du classement en début de semaine, a manqué le rendez-vous Varois et termine finalement 10e.

En Nacra 17, aucun duo tricolore n’a participé à la course finale. Tim Mourniac et Lou Berthomieu terminent 12e. Billy Besson et Noa Ancian  sont 16e.

 

Les résultats des principaux français :

iQFoil Femme (nouvelle planche à voile olympique)

  • Hélène NOESMOEN (SN Sablais / Armée de Champions) : 1ère·       
  • Delphine COUSIN (Saint Barth YC) : 3 ème
  • Manon PIANAZZA (CN ANGOULINS) : 6ème
  • Lucie BELBEOCH (Stade Français) : 7ème

iQFoil Homme (nouvelle planche à voile olympique)

  • Nicolas GOYARD (ACPV Noumea / Armée de Champions) : 1er
  • Clément BOURGEOIS ( CV MAYENNE) : 2 ème
  • Louis PIGNOLET (SNO NANTES) : 6 ème
  • Thomas GOYARD (ACPV Noumea/ Armée de Champions) : 9 ème
  • Pierre LE COQ (CMV ST Brieuc/ Armée de Champions) : 7 ème

470 (dériveur double mixte)

  • Hippolyte MACHETTI (YC Cannes) et Aloïse RETORNAZ (SN Sablais) : 2 ème  

49er (dériveur double haute performance)

  • Erwan FISHER (CNBPP) et Clément PEQUIN (La Rochelle Nautique) : 3 ème   
  • Lucas RUAL (APCC/ Armée de Champions) et Emile AMOROS (CN Pornic/ Armée de Champions) : 5 ème  

49er FX (dériveur double haute performance)

  • Lara GRANIER (SR ANTIBES) et Amélie RIOU (CDV Bouche du Rhône) : 6ème
  • Sarah STEYAERT (CNCO St Trojan) et Charline PICON ( SR Rochelaises / Armée de Champions) : 18 ème

ILCA 7 (dériveur solitaire – anciennement Laser )

  • Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime/ Armée de Champions) : 10ème

ILCA 6 (dériveur solitaire – anciennement Laser Radial )

  • Marie BARRUE (C O Y C HYEROIS) : 2ème
  • Louise CERVERA (CN MANDELIEU) : 3ème 
  • Marie BOLOU (SR Douarnenez) : 22 ème

Nacra 17 (mixte catamaran à foil)
Entraineur national : Benjamin Bonnaud

  • Tim MOURNIAC (ASN Quiberon) et Lou BERTHOMIEU (S N O Nantes) : 12 ème
  • Billy BESSON (YC La Grande Motte) et Noa ANCIAN (Catamaran C Noumea) : 16 ème

KiteFoil ( Kite Surf à foil) féminin

  • Lauriane NOLOT (HKA) : 2 ème
  • Poéma NEWLAND (KSL) : 4 ème
  • Alexia FANCELLI (HKA) :  5 ème
  • Jessie KAMPMAN (S R ANTIBES) : 13 ème

KiteFoil ( Kite Surf à foil) masculin

  • Axel MAZELLA (HKA/ Armée de Champions) : 2 ème
  • Maxime NOCHER ( YC MONACO) : 3ème
  • Théo DE RAMECOURT (CHES Cayteux) : 6 ème
  • Benoît GOMEZ (C V Arcachon) : 11 ème

 

À découvrir également

Plymouth, berceau des navigateurs
Passion
Plymouth, berceau des navigateurs
Plymouth n’est pas qu’un grand port du Royaume Uni, avec ses gigantesques « docks », sa citadelle, ses pubs, son riche passé maritime, et une base stratégique de la Royal Navy… Plymouth n’est pas que le nom des célèbres limousines américaines de la marque Chrysler, mais le port de départ de la première Transat anglaise en 1960, et aujourd’hui encore celui de la 14ème édition. Lorsqu’on demande à un vieux marin de sa Majesté de bien vouloir vous raconter ce que lui évoque Plymouth,  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions