News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Le CIO retient le Kiteboard pour les Jeux Olympiques de Paris 2024

Le CIO a retenu le kiteboard féminin et masculin comme 9ème et 10ème discipline voile pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024 et n’a donc pas choisi la course au large en double mixte. La Fédération Française de Voile, qui avait œuvré pour amener la Course au Large aux Jeux, prend acte de la décision et remercie l’ensemble des acteurs, qui ont cru et soutenu ce formidable projet. En tant que grande nation de la voile, la FFVoile prépare d’ores et déjà l’arrivée de ces nouvelles disciplines pour se donner toutes les chances de briller en 2024 sur le plan d’eau de Marseille.

Publication :

Par :

KiteFoil

 

Depuis 2018, la FFVoile avait fortement contribué pour promouvoir la course au large aux Jeux olympiques. « Suite à la volonté du CIO de moderniser ses épreuves, nous avons été plusieurs Nations à porter le projet de la Course au Large au sein de World Sailing. Cette pratique répondait aux différentes attentes du CIO de proposer une épreuve innovante et engageante pour le grand public. La course au large avait en effet de nombreux atouts en termes de spectacle sportif. Ce « Marathon des mers » avait un potentiel d’images très important et sa déclinaison virtuelle permettait d’engager des centaines de milliers de joueurs. » précise Jean-Luc Denéchau, Président de la Fédération Française de Voile.

Pour rappel, après les Jeux de Rio en 2016, le CIO avait demandé à World Sailing de proposer de nouvelles disciplines pour apporter de la nouveauté et de l’innovation aux épreuves de voile en 2024. Suite aux différentes propositions formulées par World Sailing, le CIO a retenu :

  • La planche à voile à foil (IQFoil) femme et homme
  • Le dériveur double (49er) femme et homme
  • Le dériveur solitaire (ILCA) femme et homme
  • Le kiteboard (foil) femme et homme
  • Le catamaran à foil double mixte (Nacra 17)
  • Le dériveur double mixte (470)

Jean-Luc Denéchau précise : « La voile sera donc parfaitement mixte en 2024 avec 4 séries féminines, 4 séries masculines et 2 séries mixtes, je m’en réjouis. En tant que grande Nation de la Voile et pays hôte des Jeux Olympiques de 2024, nous nous devons de mettre en œuvre tout notre savoir-faire dans l’accompagnement des sportifs de haut niveau. Nous souhaitons faire partie des favoris lorsque les régates débuteront à Marseille en juillet 2024. En ce sens l’intégration du kiteboard et de L’IQFoil est une bonne nouvelle puisque nos sportifs font partie des meilleurs mondiaux aussi bien dans les catégories féminines et masculines. »

 

À découvrir également

La saga des Pen Duick
Passion
La saga des Pen Duick
L’histoire des Pen Duick est indissociable de celle du marin qui les a rendus mythiques, Eric Tabarly. Pendant 60 ans, de 1938 à 1998, année de sa disparition, Tabarly a sillonné les mers du globe à bord de cette lignée de six voiliers, avec à la clé beaucoup de plaisir, de nombreux succès et quelques déceptions. Véritable visionnaire, le célèbre marin a imaginé sur ses bateaux des innovations que l’on retrouve sur les machines actuelles de course au large. Aujourd’hui, cinq des six Pen Duick naviguent  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
Cap de Bonne Espérance
Passion
Le Cap de Bonne-Espérance
Situé en Afrique du Sud, à l’extrémité de Cape Town, c’est le premier des trois caps mythiques qui jalonnent le parcours du Vendée Globe. Découvert en 1488 par le navigateur portugais Bartolomeu Dias, le cap de Bonne-Espérance symbolise l’entrée dans les mers du Sud, même s’il ne marque pas la frontière précise entre l’océan Atlantique et l’océan Indien.  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions