News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Le cap Horn
Passion
Le cap Horn: rendez-vous en terre hostile
Le cap Horn
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Quand l’alizé se fait désirer…

Depuis hier soir, le skipper de Banque Populaire navigue sous des vents flâneurs de l’alizé, au large de Salvador de Bahia. Bien qu’il ne puisse réellement accélérer à cause des vents plutôt faibles venant de l’Est, Armel continue d’accentuer son écart (+236 milles au classement de 12h) sur son premier poursuivant, Alex Thomson (Hugo Boss). Il navigue actuellement à 14,1 nœuds au large des côtes brésiliennes et se trouve à moins de 1 000 milles de l’équateur. Selon les prévisions d’Armel, il devrait passer dans l’hémisphère Nord d’ici 2-3 jours.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Appelé à la vacation d’hier midi, Armel analyse sa remontée de l’Atlantique :

« Après avoir tiré plusieurs bords pour avoir le meilleur angle afin d’attraper cet alizé brésilien, on avance vers le Nord. La remontée de l’Atlantique n’est pas évidente, l’alizé n’est pas très établi. Mais on devrait avoir plus de vent dans les jours à venir, on s’en sort doucement.
On tente de trouver la bonne route vers les Sables d’Olonne. Ce n’est pas simple, mais nous sommes tous dans la même galère. C’est un passage compliqué, on est sous l’influence de l’anticyclone en plein passage de transition du coup il y a des bords à tirer, des près à faire…Néanmoins, on progresse, tout va bien et le moral est bon.
 »


CLASSEMENT DE 12H :
1 - Armel Le Cléac'h - BANQUE POPULAIRE à 4 132,5 milles de l'arrivée. 
2 - Alex Thomson - HUGO BOSS à  236 milles du leader
3 - Jérémie Beyou - MAITRE COQ à  653,1 milles du leader
4 - Jean-Pierre Dick - ST MICHEL - VIRBAC à 1 343,9 milles du leader
5 - Yann Elies - QUEGUINER - LEUCEMIE ESPOIR à 1 409,2 milles du leader

À découvrir également

The Transat... là où tout a commencé
Passion
The Transat... là où tout a commencé
Dès 1960, cette course a accompagné la saga de la plaisance et marqué les grands débuts des transatlantiques en solitaire. Se disputant à l’origine entre Plymouth, en Angleterre, et New York, puis vers Newport et Boston, elle a révélé d’immenses marins : Francis Chichester, Eric Tabarly, Phil Weld, Alain Colas, Philippe Poupon, Loïck Peyron… Elle a beaucoup changé d’appellation au fil des éditions et s’est même arrêtée un temps, avant de repartir de plus belle cette année, cinquante-six ans  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La médecine et la course au large
Passion
La médecine et la course au large
Quand ils partent en mer, les marins, en particuliers les solitaires, doivent pouvoir se transformer en médecin ou infirmier. Ils embarquent non seulement une trousse à pharmacie conséquente mais apprennent aussi à recoudre une plaie, poser une attelle, réduire une fracture… et révisent les gestes vitaux en cas d’accident. Dans le milieu de la course au large, il est incontournable. Durant plusieurs décennies, il a été le médecin de la Solitaire du Figaro, accompagnant la flotte des solitaires  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Météo marine : de la dorsale au thalweg, les mots pour le dire !
Passion
Météo marine : de la dorsale au thalweg*, les mots pour le dire !
La météo marine a beau désormais être aussi omniprésente que fiable, grâce notamment à la précision des modèles européens et américains de prévision, elle répond à un certain nombre de termes techniques, qu’il est utile de connaître pour mieux appréhender le temps qu’il va faire, en mer et à terre. Explications. Pression barométrique : C’est le « poids » de l’atmosphère, soit la pression exercée par le mélange gazeux qui constitue l’atmosphère. La pression se mesure avec un baromètre  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions