News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Clément Duraffourg Ingénieur du bureau d'études

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Clément Duraffourg

 

Né le 30 décembre 1984 à Besançon (Doubs)

Réside à Lorient

Date d’entrée dans le Team Banque Populaire : mai 2017

Clément Duraffourg a déjà bien roulé sa bosse avant d’intégrer le Team Banque Populaire. Ingénieur en hydrodynamique et génie océanique, il a appris à naviguer sur les lacs de sa région natale près du Jura et de la Suisse, avant de découvrir la régate en monotype habitable. « Je voulais absolument travailler dans le milieu de la voile et j’ai donc fait mes premiers stages avec Jean-Pierre Dick et le chantier Pogo » explique Clément, avant de partir dix-huit mois en Australie puis en Nouvelle Zélande dans des chantiers navals réputés après l’obtention de son diplôme à l’École Centrale de Nantes.

Après plusieurs années dans l’équipe Virbac-Paprec de Jean-Pierre Dick, des collaborations avec l’architecte Guillaume Verdier, il a intégré l’équipe de Safran avec Morgan Lagravière jusqu’au Vendée Globe 2016, sans s‘interdire quelques « piges » dans le design industriel. Depuis plus de quinze mois, il est en charge de l’analyse des performances au sein du Team Banque Populaire. « Je m’occupe de la configuration générale et de toute l’acquisition des données en mer, puis de leur analyse, notamment sur les appendices. » La plupart du temps, à bord du Maxi Banque Populaire IX lors des entraînements, il a déjà effectué la transat retour entre les Antilles et Lorient. « On enregistre tout systématiquement, on regarde en direct ce que donnent certaines configurations d’appendices et de voilure quand nous sommes au large. C’est essentiel de mettre des chiffres en face des sensations des marins et de les confronter » ajoute-t-il. « C’est important aussi de sentir soi-même comment le bateau se comporte, d’échanger en direct avec Armel et l’équipage. » Équipe bien huilée, efficacité, temps et anticipation sont les mots qui reviennent quand ce brillant ingénieur parle de sa nouvelle équipe. « Le fait d’avoir un performer à plein temps montre bien cette volonté de tout mettre en œuvre pour essayer d’avoir une petite longueur d’avance » conclue-t-il.

Clément

 

 

Crédits photos :

A. Pilpré/BPCE
​Y. Zedda/BPCE

V. Curutchet/BPCE

 

À découvrir également

Femmes d’à Bord : croisière 100 % féminine
Passion
Femmes d’à Bord : croisière 100 % féminine
D’après la Fédération Française de Voile, la participation féminine à la pratique de la voile est d’environ 20 %. Dans un environnement masculin, certaines femmes peuvent donc légitimement se sentir moins à l’aise. Pour éviter cet écueil, l’association France Voile Loisirs a imaginé des stages en bateaux de croisière à l’adresse exclusive des femmes, encadrés par des femmes. Présentation du concept « Femmes d’à Bord » et bilan des premiers stages. La mer n’est pas une affaire  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
L’activité Handivoile en France
Passion
L’activité Handivoile en France
Comme le dit Damien Seguin, coureur au large et figure majeure de la voile handisport Française « la mer n’appartient à personne ». Souhaitant prouver que chacun peut pratiquer des sports nautiques et prendre du plaisir sur l’eau, qu’il soit valide ou non, la Fédération Française de Voile œuvre ainsi pour favoriser la pratique en loisir et en compétition de personnes en situation de handicap. Avec un crédo : proposer au maximum une pratique mixte valides/handicapés. En France, plus de 300 clubs  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
Mondial 2013 49ER et49ERFX à Marseille
Passion
Marseille, port olympique
Du 26 juillet au 11 août 2024, la cité phocéenne accueillera les épreuves de voile olympique ; une première depuis un siècle où la voile se disputait alors sur la Seine à Meulan près de Paris lors des JO de 1924. Il se dit que les Marseillais, si amoureux de leur ville, déclarent posséder « la plus belle rade du monde », on ne peut pas leur donner tort. Ce n’est pas surprenant si le CIO (Comité International Olympique) a choisi ce site exceptionnel face à de solides candidats tels  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions