News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Lucie Belbeoch Athlète de l’équipe de France de voile en planche à voile RS :X

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Lucie Belbeoch

 

Lucie Belbeoch

Née le 18 août 1995 à Guipavas (Finistère)

Club : Stade Français

 

« Mon grand frère qui régatait en planche à voile en rade de Brest m’a un jour proposé d’essayer pour voir et je suis tout de suite tombée sous le charme » raconte Lucie, qui à l’époque était encore enfant. Rapidement repérée pour son sens aigu de la glisse et du vent, elle débute la compétition et prend sa première licence aux « Crocodiles de l’Elorn », célèbre club de windsurf ayant notamment dans ses rangs la Brestoise Faustine Merret, médaillée d’or lors des JO d’Athènes en 2004.

Mon grand frère qui régatait en planche à voile en rade de Brest m’a un jour proposé d’essayer pour voir et je suis tout de suite tombée sous le charme

 

Lucie, jeune fille brune au regard pétillant alors en Sport-Études à Brest, brille rapidement lors des épreuves nationales avant d’être sacrée championne du monde de Techno 293 Open alors qu’elle n’a pas 19 ans. Ambitieuse, et déterminée, elle n’hésite pas à lancer une souscription via une plateforme de crowdfunding pour financer ses déplacements lors des grands championnats internationaux. Elle quitte, à regret et provisoirement, sa Bretagne natale pour s’entraîner à La Rochelle en RS :X aux côtés d’une certaine Charline Picon, médaillée d’or à Rio. Étudiante à l’ESCP Europe de Paris, elle jongle entre cours, stages en entreprise, entraînements, et épreuves de coupe du monde.

« J’effectue environ dix heures de préparation physique et vingt heures de navigation hebdomadaire à La Rochelle, aménageant mon emploi du temps en conséquence, ce qui n’est pas toujours aisé » reconnaît-elle. Son obstination a payé, puisque dixième des championnats du monde 2018 et numéro douze mondiale, Lucie a intégré l’équipe de France olympique.

 

Lucie Belbeoch =

 

Sa couleur favorite reste le bleu luit rappelant l'Atlantique et les côte bretonnes. Son numéro de voile fétiche dans sa voile « FRA 18 » correspond à son jour de naissance. Très à l’aise dans le petit temps grâce à son gabarit léger où elle excelle terminant régulièrement dans le top cinq mondial, elle rêve forcément de Jeux olympiques. Curieuse, elle affectionne aussi de se ressourcer sur d’autres supports – raceboard, wakeboard, bodyboard, surf… - qu’elle maîtrise à la perfection.

 

 

À découvrir également

Parlez-vous le Marin ?
Passion
Parlez-vous le Marin ?
Comme n’importe quelle langue vivante, le Marin se parle, s’apprend, se vit et dispose même d’un dictionnaire ! Emmener un novice sur un bateau permet de se rendre compte combien, quand on ne le parle pas, le langage maritime peut être complexe… Et pourtant, il demeure bien ancré dans la langue française. Nombre d’expressions maritimes plus ou moins anciennes sont utilisées dans notre quotidien. Choquez les voiles, gardez le cap et laissez-vous bercer par ce langage coloré et imagé… Comme  [...]
5 septembre 2019 05/09/19
Plus de passions
New York : lieu incontournable de la voile
Passion
New York : lieu incontournable de la voile
Ville emblématique à bien des égards, New York fait aussi parler d’elle en accueillant certaines des compétitions de voile les plus prestigieuses. Arrivée de The Transat bakerly, une épreuve remportée par Armel Le Cléac’h, retour des bateaux de l’America’s Cup après 96 ans d’absence, départ d’une nouvelle course en IMOCA (la transat en solitaire New York/Vendée), tentative de record de l’Atlantique nord entre New-York et le Cap Lizard, en Angleterre, et la mythique « skyline »  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Coupe de l'America : Son histoire
Passion
Coupe de l'America : Son histoire
Le 22 août 1851 dans les eaux vertes du Solent, une régate amicale entre clubs huppés, est organisée en marge de la première exposition universelle de Londres et à l’initiative du Royal Yacht Squadron. 14 yachts de tailles différentes y participent. Le premier bouclant le tour de l’île de Whight en temps réel sera déclaré vainqueur et remportera le trophée baptisé « Coupe de Cent Guinées » conçu par le prestigieux joailler Robert Garrard. Sous le regard de la Reine Victoria qui suit  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions