News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Lucie Belbeoch Athlète de l’équipe de France de voile en planche à voile RS :X

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Lucie Belbeoch

 

Lucie Belbeoch

Née le 18 août 1995 à Guipavas (Finistère)

Club : Stade Français

 

« Mon grand frère qui régatait en planche à voile en rade de Brest m’a un jour proposé d’essayer pour voir et je suis tout de suite tombée sous le charme » raconte Lucie, qui à l’époque était encore enfant. Rapidement repérée pour son sens aigu de la glisse et du vent, elle débute la compétition et prend sa première licence aux « Crocodiles de l’Elorn », célèbre club de windsurf ayant notamment dans ses rangs la Brestoise Faustine Merret, médaillée d’or lors des JO d’Athènes en 2004.

Mon grand frère qui régatait en planche à voile en rade de Brest m’a un jour proposé d’essayer pour voir et je suis tout de suite tombée sous le charme

 

Lucie, jeune fille brune au regard pétillant alors en Sport-Études à Brest, brille rapidement lors des épreuves nationales avant d’être sacrée championne du monde de Techno 293 Open alors qu’elle n’a pas 19 ans. Ambitieuse, et déterminée, elle n’hésite pas à lancer une souscription via une plateforme de crowdfunding pour financer ses déplacements lors des grands championnats internationaux. Elle quitte, à regret et provisoirement, sa Bretagne natale pour s’entraîner à La Rochelle en RS :X aux côtés d’une certaine Charline Picon, médaillée d’or à Rio. Étudiante à l’ESCP Europe de Paris, elle jongle entre cours, stages en entreprise, entraînements, et épreuves de coupe du monde.

« J’effectue environ dix heures de préparation physique et vingt heures de navigation hebdomadaire à La Rochelle, aménageant mon emploi du temps en conséquence, ce qui n’est pas toujours aisé » reconnaît-elle. Son obstination a payé, puisque dixième des championnats du monde 2018 et numéro douze mondiale, Lucie a intégré l’équipe de France olympique.

 

Lucie Belbeoch =

 

Sa couleur favorite reste le bleu luit rappelant l'Atlantique et les côte bretonnes. Son numéro de voile fétiche dans sa voile « FRA 18 » correspond à son jour de naissance. Très à l’aise dans le petit temps grâce à son gabarit léger où elle excelle terminant régulièrement dans le top cinq mondial, elle rêve forcément de Jeux olympiques. Curieuse, elle affectionne aussi de se ressourcer sur d’autres supports – raceboard, wakeboard, bodyboard, surf… - qu’elle maîtrise à la perfection.

 

 

À découvrir également

La vie à bord
Passion
La vie à bord
Ce n’est pas du superflu. Quand un marin part en mer, il doit prendre soin de lui. Il en dépend de sa bonne condition physique pour mener sa monture au maximum de son potentiel. L’hygiène, le sommeil, l’alimentation ont autant d’importance que les bons réglages et le matériel à bord. Sans skipper en forme, pas de compétition ! Armel Le Cléac’h en sait quelque chose : « Quand le physique va, tout va ».  [...]
6 novembre 2018 06/11/18
Plus de passions
Sports de glisse nautiques : les nouvelles tendances
Passion
Sports de glisse nautiques : les nouvelles tendances
Depuis leur création, les sports de glisse sont en perpétuelle évolution. Sur une, deux ou trois coques ; en kite, en windsurf, en surf, en paddle ou encore en wakeboard : les supports sont multiples, les plaisirs infinis. Avec la démocratisation des foils, les fameux appendices porteurs permettant de « décoller » de l’eau, les pratiques nautiques prennent une nouvelle dimension, offrent de nouveaux horizons et décuplent les sensations. Mais d’autres grandes tendances émergent,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La médecine et la course au large
Passion
La médecine et la course au large
Quand ils partent en mer, les marins, en particuliers les solitaires, doivent pouvoir se transformer en médecin ou infirmier. Ils embarquent non seulement une trousse à pharmacie conséquente mais apprennent aussi à recoudre une plaie, poser une attelle, réduire une fracture… et révisent les gestes vitaux en cas d’accident. Dans le milieu de la course au large, il est incontournable. Durant plusieurs décennies, il a été le médecin de la Solitaire du Figaro, accompagnant la flotte des solitaires  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions