News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Lucie Belbeoch Athlète de l’équipe de France de voile en planche à voile RS :X

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Lucie Belbeoch

 

Lucie Belbeoch

Née le 18 août 1995 à Guipavas (Finistère)

Club : Stade Français

 

« Mon grand frère qui régatait en planche à voile en rade de Brest m’a un jour proposé d’essayer pour voir et je suis tout de suite tombée sous le charme » raconte Lucie, qui à l’époque était encore enfant. Rapidement repérée pour son sens aigu de la glisse et du vent, elle débute la compétition et prend sa première licence aux « Crocodiles de l’Elorn », célèbre club de windsurf ayant notamment dans ses rangs la Brestoise Faustine Merret, médaillée d’or lors des JO d’Athènes en 2004.

Mon grand frère qui régatait en planche à voile en rade de Brest m’a un jour proposé d’essayer pour voir et je suis tout de suite tombée sous le charme

 

Lucie, jeune fille brune au regard pétillant alors en Sport-Études à Brest, brille rapidement lors des épreuves nationales avant d’être sacrée championne du monde de Techno 293 Open alors qu’elle n’a pas 19 ans. Ambitieuse, et déterminée, elle n’hésite pas à lancer une souscription via une plateforme de crowdfunding pour financer ses déplacements lors des grands championnats internationaux. Elle quitte, à regret et provisoirement, sa Bretagne natale pour s’entraîner à La Rochelle en RS :X aux côtés d’une certaine Charline Picon, médaillée d’or à Rio. Étudiante à l’ESCP Europe de Paris, elle jongle entre cours, stages en entreprise, entraînements, et épreuves de coupe du monde.

« J’effectue environ dix heures de préparation physique et vingt heures de navigation hebdomadaire à La Rochelle, aménageant mon emploi du temps en conséquence, ce qui n’est pas toujours aisé » reconnaît-elle. Son obstination a payé, puisque dixième des championnats du monde 2018 et numéro douze mondiale, Lucie a intégré l’équipe de France olympique.

 

Lucie Belbeoch =

 

Sa couleur favorite reste le bleu luit rappelant l'Atlantique et les côte bretonnes. Son numéro de voile fétiche dans sa voile « FRA 18 » correspond à son jour de naissance. Très à l’aise dans le petit temps grâce à son gabarit léger où elle excelle terminant régulièrement dans le top cinq mondial, elle rêve forcément de Jeux olympiques. Curieuse, elle affectionne aussi de se ressourcer sur d’autres supports – raceboard, wakeboard, bodyboard, surf… - qu’elle maîtrise à la perfection.

 

 

À découvrir également

Les nouvelles vies des phares
Passion
Les nouvelles vies des phares
Depuis la dernière grande vague d’automatisation dans le début des années 1990, les phares sont peu à peu devenus des objets de patrimoine à protéger. A une époque où les dispositifs électroniques d’aides à la navigation se multiplient, l’intérêt du grand public pour ces édifices fascinants ne diminue pas, bien au contraire. Tout en conservant leur fonction initiale, beaucoup entament une « deuxième vie » grâce à l’instauration d’usages alternatifs. Le point avec Vincent Guigueno,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Que ce soit en planche à voile, kitesurf, dériveur, catamaran de sport ou voilier habitable, la navigation en bord de plage, ou plus au large, obéit à un certain nombre de règles, notamment en matière de sécurité. Voici quelques rappels fondamentaux - permis voile, équipement indispensable, procédure avant de larguer les amarres, règles de route élémentaires - afin de partir naviguer dans les meilleures conditions ! Savez-vous qu’en France, seule nation du monde présente sur tous  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La gestion du stress, par Armel Le Cléac'h
Passion
La gestion du stress, par Armel Le Cléac'h
Vainqueur du Vendée Globe 2016-2017, Armel Le Cléac’h a démontré une remarquable capacité à résister à la pression et à gérer avec sang-froid toutes les situations, y compris les plus compliquées mentalement. Quelques semaines après son arrivée, Armel explique comment il parvient à réguler le stress, condition sine qua non pour briller en course au large… Travailler en amont pour réduire la part d’inconnu et donc le stress Armel Le Cléac’h : « Je n’ai pas de coach mental. Je travaille  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions