News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Communiqués de presse
Armel Le Cléac'h
Portrait
Armel Le Cléac'h
Skipper
Jean-Louis Carli / Aléa
News
Compétition, Évènement, Figaro Banque Populaire, Monocoque Banque Populaire X
Le nouvel agenda d’Armel et Clarisse
Clarisse et Armel
News
Figaro Banque Populaire, Monocoque Banque Populaire X
Clarisse et Armel de retour en mer

Solo Maître CoQ - Armel Le Cléac’h : « L’idée, c’est d’être devant »

Publication :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Solo Maître CoQ

 

Armel Le Cléac’h participe à la première compétition de course au large (et tous sports confondus) organisée en France depuis le déconfinement. Demain à 13h, il prendra aux Sables-d’Olonne le départ de la Solo Maître CoQ. A bord de son Figaro Banque Populaire 3, Armel s’élancera pour un parcours de 340 milles varié et se confrontera à des concurrents de grande qualité. Un exercice idéal en vue du grand objectif de la saison : la Solitaire du Figaro (25 août-20 septembre).

Cela fait maintenant plus d’un mois que le skipper a repris la barre du Figaro 3 Banque Populaire et a pu retrouver ses automatismes, aidé par son préparateur Arnaud Hébert. Armel a notamment participé à trois stages d’entraînement très instructifs avec le Pôle Finistère de Port-La-Forêt, en compagnie d’une dizaine de concurrents affûtés. C’est donc fin-prêt qu’il prendra demain le départ de la Solo Maître CoQ.

 

« Montrer la voie en relançant la compétition en France »

Le rendez-vous a une saveur particulière puisqu’il s’agit de l’une des premières épreuves de haut niveau organisée en France depuis la fin du confinement. « En tant que passionné de sport, je suis très heureux de participer à cet événement », indique Armel. « C’est une belle occasion de montrer la voie, de donner un élan en relançant la compétition en France. Le public ne peut pas venir nous voir sur les pontons des Sables-d’Olonne car le protocole sanitaire est très strict. Mais je suis persuadé qu’il y aura du monde à nous suivre sur la cartographie. » Il s’agit de sa première course depuis la Transat Jacques Vabre 2019, disputée en double avec Clarisse Crémer, à bord de l’IMOCA Banque Populaire X. Autant dire qu’il est impatient de retrouver l’adrénaline de la confrontation. « Il va y avoir de l’envie sur l’eau ! », assure-t-il.


« Un format d’étape de Solitaire du Figaro »

C’est donc ce jeudi à 13h aux Sables-d’Olonne que sera donné le départ de la Solo Maître CoQ, avec au programme une boucle de 340 milles en solitaire entre Belle-Ile, l’île d’Yeu et l’île de Ré. « C’est un format d’étape de Solitaire du Figaro avec deux nuits en mer et une navigation près des côtes marquée par de nombreux points de passage », explique le marin breton. « La météo s’annonce variée. On va partir dans des conditions légères mais le vent va progressivement forcir. Il va y en avoir pour tous les goûts. Nous allons très peu dormir, ce sera une bonne occasion de retrouver nos repères dans la gestion physique et mentale de la navigation. »

La Solo Maître CoQ réunit une bonne partie du plateau de la Solitaire du Figaro. L’épreuve sera donc l’occasion idéale de faire un premier état des lieux des forces en présence. « Il va y avoir de la bagarre ! », promet Armel. « Difficile de donner un objectif précis en matière de résultat. Mais l’idée, c’est d’être devant ».

CONTACT MEDIAS :

Delphine Gallais
+33 (0)6 26 25 20 50
presse@voilebp.fr

Télécharger le PDF