News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Passion
Tout savoir sur le Mono Banque Populaire VIII...
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Dépression dans le Pacifique

Armel Le Cléac’h, toujours leader de la flotte, a touché la dépression annoncée et doit ainsi composer avec plus de 40 nœuds de vent de Sud-Ouest et des rafales à 55 nœuds, sur une mer démontée. Il navigue actuellement à une vitesse proche des 20 nœuds avec une avance de 138 milles sur Alex Thomson (Hugo Boss). Les 2 concurrents ont franchi la mi-parcours de ce Vendée Globe hier après-midi, entamant ainsi le chemin du retour. Les conditions chaotiques devraient persister jusqu’à samedi soir.

Publication :

Dernière modification :

Par :

La météo ne fait pas de cadeau aux marins actuellement engagés sur le Vendée Globe. Les deux skippers aux avant-postes sont entrés dans l’océan Pacifique hier et ont touché la grosse dépression attendue, qui va les « secouer » pendant quelques jours.

« J’ai un petit matelas d’avance sur Alex, c’est plus confortable, même si les prochaines heures ne vont pas être très avantageuses pour moi car le vent va entrer par derrière. Ca va faire l’effet élastique. Durant les prochaines heures on mettra un peu la course entre parenthèses, on lâchera les classements pour se concentrer sur le bateau et les conditions difficiles. L’important sera de faire face au mauvais temps, à ce vent et cette mer forte, et après on remettra le bateau en mode course. Ça va se calmer à partir de dimanche, on fera le bilan ce week-end. Le but principal c’est de préserver le bateau, de naviguer en bon marin dans des conditions difficiles », annonçait Armel hier lors de la vacation avec l'organisation.

À découvrir également

Maewan : un voyage extrême de quatre années
Passion
Maewan : un voyage extrême de quatre années
Maewan est une aventure à la fois unique et extraordinaire. Baptisée du nom du bateau, elle embarque des marins et des montagnards très expérimentés qui ont décidé d’explorer des mers et des terres peu connues, à bord d’un solide croiseur de 11 mètres. L’objectif : naviguer loin, réaliser des premières, découvrir les régions polaires… Cet incroyable périple de 66 000 kilomètres (35 600 milles marins) - soit bien plus que la distance d’un tour du monde (24 000 milles, 44 500 kms) -  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
La vie à bord
Passion
La vie à bord
Ce n’est pas du superflu. Quand un marin part en mer, il doit prendre soin de lui. Il en dépend de sa bonne condition physique pour mener sa monture au maximum de son potentiel. L’hygiène, le sommeil, l’alimentation ont autant d’importance que les bons réglages et le matériel à bord. Sans skipper en forme, pas de compétition ! Armel Le Cléac’h en sait quelque chose : « Quand le physique va, tout va ».  [...]
6 novembre 2018 06/11/2018
Plus de passions
Les moyens de communication embarquée
Passion
Les moyens de communication embarquée
Dans les courses au large comme le prestigieux Vendée Globe, les skippers doivent composer avec la solitude, sur des périodes plus ou moins longues. Mais à bord, grâce aux liaisons satellites, ils disposent toutefois de moyens de communication de plus en plus efficaces pour naviguer sur internet, télécharger les fichiers météo, appeler la terre (organisation, médias, team, famille…) ou encore partager leur aventure en envoyant des mails, des photos et des vidéos. Voyons grâce à quels outils les marins  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions