News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Vendée Globe… là où tout a commencé
Passion
Pour tout savoir sur l'histoire du Vendée Globe
Vendée Globe… là où tout a commencé
La saga Banque Populaire V
Passion
Redécouvrez l'incroyable histoire du Maxi Banque Populaire V...
La saga Banque Populaire V

Direction le Pot au noir

Voilà maintenant une semaine que les 29 skippers engagés sur la 8ème édition du Vendée Globe se sont élancés des Sables d’Olonne. Armel Le Cléac’h, à bord du Mono Banque Populaire VIII, qui avait pris le leadership depuis lundi, est actuellement en 3ème position au coude à coude avec Vincent Riou (PRB). En effet, suite à une belle option stratégique d’Alex Thomson (Hugo Boss) qui a préféré passer à l’intérieur de l’archipel du Cap-Vert et non à l’ouest comme tous les autres concurrents, Armel a dû céder sa première place. Mais la route est encore longue pour rejoindre Les Sables d’Olonne…

Publication :

Dernière modification :

Par :

Armel Le Cléac’h : « On a passé le Cap Vert hier dans l’après-midi, il a fallu empanner pour pouvoir contourner l’île de Santo Antao. Ce passage était très physique. Avec la chaleur le moindre effort nous fait tout de suite transpirer et perdre de l’énergie. Mais tout va bien, j’ai pu croiser devant Vincent Riou, je l’ai d’ailleurs vu et j’ai navigué avec lui une bonne partie de la nuit, c’était sympa ! Mais depuis je ne suis pas très rapide ou du moins, moins rapide que PRB. Je dois trouver les bons réglages pour gagner de la vitesse ».

Dans des alizés qui commencent à faiblir à une douzaine de nœuds, l’objectif sera de gagner dans l’Ouest. En effet, le véritable Pot-au-Noir, cette zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT) où les calmes alternent avec les grains, semble s'étendre entre le 5°N et le 2°N soit sur environ 150 milles où la brise ne dépassera que rarement les 5 nœuds… Il y a donc approximativement 500 milles à parcourir dans un vent mollissant avant d'entrer dans le vif du sujet ! Les prémices du Pot sont donc attendues demain lundi en début d'après-midi pour les leaders : « Je n’ai pas encore pris le temps de bien regarder les fichiers, c’est d’ailleurs ma mission après ce coup de téléphone mais il me paraît assez instable, il change beaucoup, il va falloir trouver la bonne porte d’entrée », conclut Armel.

Classement de 12h :

1 - Alex Thomson - Hugo Boss à 22 057 milles de l'arrivée
2 - Vincent Riou - PRB à 31 milles du leader
3 - Armel Le Cléac'h - Banque Populaire VIII à 32,8 milles du leader
4 - Sebastien Josse - Edmond de Rothschild à 43,4 milles du leader

À découvrir également

Un kit foils pour faire voler votre « bon vieux » Laser
Passion
Un kit foils pour faire voler votre « bon vieux » Laser
A 45 ans, le dériveur solitaire le plus célèbre au monde s’offre une seconde jeunesse grâce au Glide Free Foils, un kit d’appendices à foils compatible sur tous les Laser, en lieu et place de la dérive et du safran classiques. Imaginé et développé par l’Australien Peter Stephinson, le concept permet de découvrir de nouvelles sensations sans effectuer la moindre modification ou adaptation sur la coque de votre Laser. Destiné aux amateurs éclairés, le Laser à foils permet de décoller à partir  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
L’Association Eric Tabarly
Passion
L’Association Eric Tabarly
A LA MEMOIRE DU PLUS CELEBRE DES MARINS FRANÇAIS L’Association Eric Tabarly a été créée suite à la disparition en mer, en 1998, du charismatique navigateur breton. Après avoir été à l’initiative de la création de la Cité de la Voile Eric Tabarly à Lorient, l’association a aujourd’hui pour principale mission de maintenir en état de naviguer les Pen Duick, voiliers qui ont forgé la légende de Tabarly. Grâce au travail de l’Association Eric Tabarly, soutenue par Banque Populaire depuis  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
Les champions olympiques français depuis 1972
Passion
Les champions olympiques français depuis 1972
1972 : Serge Maury, 40 ans après… 40 ans que la voile française attendait ça ! En remportant l’or en Finn lors des Jeux de Munich, Serge Maury succède à Jacques Lebrun, dernier champion olympique français en « yachting », en 1932 à Los Angeles. Sur le plan d’eau de Kiel, au nord de la République Fédérale Allemande, ce fils de tonnelier bordelais, sociétaire du Cercle de la Voile de Bordeaux Carcans Maubuisson, crée la surprise en s’imposant au nez et à la barbe des favoris. La  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions