News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Guillaume Chiellino : " Nous sommes prêts, rien n'a été laissé au hasard"

A quelques heures des premières régates qui débutent ce dimanche 25 juillet dès le milieu de la journée au Japon à Enoshima, l’équipe de France semble en pleine forme. La championne en titre Charline Picon et Thomas Goyard ouvrent le bal en planche à voile avec les Laséristes Marie Bolou et Jean-Baptiste Bernaz.

Publication :

Par :

FFvoile

 

Ils attendaient ce jour depuis 5 ans ! Arrivés au Japon début juillet, la délégation Française de voile a pris le temps de s’acclimater et prendre ses repères à Enoshima, à terre comme en mer. Les athlètes sont désormais dans les starting-block, impatients d’en découdre.

Rencontre avec  Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France de voile :

Dans quel état d’esprit est l’équipe de France de Voile la veille du début de leur compétition ?

« L’équipe de France va bien. Il n’y a pas de « bobos », tout le monde est extrêmement content d’être là. Côté préparation sportive on a eu des conditions top avec une dizaine de nœuds de Sud depuis que nous sommes arrivés. Il fait beau, voire très chaud certains jours, mais nous avons parfaitement préparé cela avec notre médecin Fanny Mevellec. Nous avons différents types de vestes pour lutter contre la chaleur, de la glace et des tauds pour se protéger du soleil dans les semi-rigides, des bassins de cryothérapie dans les containers et à l’hôtel. Rien n’est laissé au hasard. L’équipe est prête, tout le monde a envie d’en découdre ! Cela fait 5 ans que nous attendons ce moment : nous y sommes ! Les athlètes sont concentrés, la pression monte mais cela fait partie du sport et cela doit les galvaniser. Ils doivent s’en servir comme un moteur pour la performance. Nous avons une chance extraordinaire d’être là, la cérémonie d’ouverture a bien eu lieu. Il faut féliciter l’organisation Japonaise d’avoir su organiser des Jeux dans ces conditions. Pour nous ce sont des Jeux Olympiques quasiment normaux.»

Vous êtes installés sur le site excentré d’Enoshima, quelle est l’ambiance sur place ?

« Depuis le 14 juillet, la marina est ouverte et les marins peuvent s’entrainer. On a trouvé ici une Marina extrêmement prête pour accueillir de beaux Jeux. On a beaucoup de chance dans notre sport de pouvoir être en extérieur et de bénéficier de cette belle marina ouverte. Il y a une très grande digue avec une vue exceptionnelle sur le terrain de jeu qui est magnifique. Les Japonais sont prêts pour ce grand événement à terre comme sur l’eau. Les bateaux sont également magnifiques. Tout a été fait pour que ces Jeux soient parfaits.

Enoshima est une presqu’ile sur la ville de Kamakura avec laquelle la FFVoile a tissé un lien fort depuis 2018. Nous sommes installés dans un bel hôtel à Kamakura où nous avons déjà nos repères. Nous sentons les Japonais contents de nous voir, aussi bien à l’hôtel que la Mairie qui est heureuse de nous soutenir. Il y a un habitant en face de l’hôtel qui a mis une pancarte à sa fenêtre « aller la France ! ». Nous voyons depuis notre bus des affiches « allez allez » postés dans les gares. Evidemment cela va être des Jeux différents mais nous sentons l’engouement des Jeux Olympiques.»

Comment vont se passer les premiers jours de course ?

« Ça commence en effet dès demain pour les planches et les ILCA (nouveau nom des Lasers) puis cela va s’échelonner pour les autres séries à partir de mercredi. Pendant que les uns commencent d’autres sont dans leur préparation finale. Comme un clin d’œil de la nature, il se peut que les prochains jours de course se fasse avec un vent un peu différent que ce que nous avons eu lors de notre préparation mais cela devient quasiment une règle ! Nous allons nous adapter. Nous sommes très bien préparés depuis plusieurs années à ce plan d’eau. Plus précisément, du vent de Nord – Nord Est est attendu lundi mais il est difficile de voir plus loin. Les situations météos sont ici peu prévisibles et nous devons attendre la veille pour être sûr des conditions attendues. »

***

Programme du dimanche 25 juillet :

A partir de 12h05 (Japon) / 5h05 (France)

  • Thomas Goyard - Planche à voile hommes - RS:X, / 3 courses sur le rond « Enoshima »
  • Marie Bolou - Dériveur solitaire femmes - Laser Radial, 2 courses sur le rond « Kamakura »

A partir de 14h35 (Japon) / 7h35 (France)

  • Jean-Baptiste Bernaz - Dériveur solitaire hommes - Laser, 2 courses sur le rond « Kamakura »
  • Charline Picon - Planche à voile femmes - RS:X, 3 courses sur le rond «  Enoshima »

 

À découvrir également