News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Tokyo Jour 8 : Finir en Beauté

Publication :

Par :

JB Bernaz

 

Laser - Jean-Baptiste Bernaz remporte la finale et s’empare de la 6e place

Après une 5e place à Rio, Jean-Baptiste, s’est lancé dans cette 4ème olympiade décidé à décrocher la première médaille olympique du Laser français. Sa détermination était aujourd’hui immense au départ de cette course finale qu’il a totalement dominé dans des conditions de vent d’environ 10 nœuds. Avec 7 petits points de retard sur la médaille de bronze, JB ne se classera finalement que 6e de ces Jeux Olympiques.
Sans surprise l’Australien Matt Wearn décroche la médaille d’Or, le Croate Tonci Stipanovic l’argent et le Norvegien Hermann Tomasgaard le bronze.

Classement général : 6/35 (1 – 9 – 13 – 9 - (23) – 7 – 16 – 4 – 9 – 22 – 2)

Jean-Baptiste Bernaz : « Je suis content de finir sur une belle victoire de course sur la Medal Race des Jeux ! J’ai bien entamé la régate et j’ai bien fini, avec forcément quelques regrets au milieu. De toutes façons ça se joue sur des détails. C’est la quatrième fois que je viens aux Jeux et que je passe un peu à côté. Je suis un peu déçu mais ça me remonte le moral de finir comme ça. Aujourd’hui il n’y avait rien à calculer, il fallait que j’aille gagner cette course. Vivre des Jeux avec des gros « up and down » comme j’ai vécu cette semaine, ça donne l’impression de vivre. Les Jeux font partie des grands moments de ma vie, j’ai eu la chance de les vivre déjà quatre fois. Je les ai savourés encore une fois et j’espère que ce n’est pas la fin de l’histoire parce que j’aimerais bien repartir avec une médaille un jour.»

 

470 - Camille et Aloïse, toujours dans le match !

Après 4 jours de compétition, le duo de 470 Camille et Aloïse sont toujours 3e du classement provisoire et continue de jouer aux avants postes. Demain, les Brestoises participeront à leurs deux dernières courses de qualification avec déjà 17 points d’avance sur les Suisses (4e) alors que  10 points seulement les séparent des Anglaises, actuelles leader, et 9 points des Polonaises… tout est encore possible !

Classement provisoire : 3/21 (3 – 2 – 4 – 7 – 1 - (12) – 6 - 5)

Camille et Aloïse : « Aujourd’hui nous n’étions pas à l'aise dès la première course. Le problème est que l'on prend de supers départs et nous sommes super déçues par la vitesse ensuite, on ne tient pas les bords de près, c'est un enfer. Jusque-là nous n'avions pas de souci et aujourd'hui, ça n'avançait pas. Nous allons checker le bateau. Nous sommes tout de même contentes parce que nous réussissons à limiter la casse. La journée aurait pu être pire mais, malgré notre vitesse, on a réussi à s'extirper du paquet et à suivre notre stratégie et notre tactique. C'est plutôt positif, nous arrivions à tenir nos places. Nous sommes toujours à 10 points de la première place. En 2 courses, cela peut être rattrapé. Nous nous battons, nous ne lâchons rien, la journée a été dure aussi pour les Polonaises. Le point positif c'est aussi l'écart creusé avec les concurrentes qui sont derrière nous. Ce que nous voulons c'est le maillot jaune ! »

 

470 - Kevin et Jérémie, déterminés

Ils ne lâcheront rien ! 10e, à égalité de points avec les Turcs, l’équipage masculin de 470 peut encore rêver de médaille tant le niveau est serré. A l’issue d’une 4e journée de qualification, seuls les Australiens Mathew Belcher et Will Ryan, consolident leur place de leader, laissant un jeu ouvert derrière eux.

Classement provisoire : 10 /19 (4 – 7 – 11 - (13) – 12 – 2 – 11 - 11)

Jérémie : « Ce n’est pas facile car nous n’avons pas vraiment de réussite. La flotte est très homogène en vitesse donc c’est assez dur de faire la différence. Aujourd’hui c’était assez physique avec le pumping autorisé sur les deux courses : ce sont des conditions difficiles. Nous n’avons pas eu beaucoup de réussite au niveau de nos choix stratégiques. Sur la suite on n’arrive pas à passer devant le paquet et à se mettre aux avants postes et derrière on bataillait un peu avec la meute. En tout cas on s’est battus comme des chiens sur chaque course. On a pas de regret à avoir sur ce qu’on a fait car on a rien lâchés ! Il reste encore 2 courses demain avant la Medal Race, les points sont serrés et il faut aller jusqu’au bout car il peut se passer encore pleins de choses. Il va falloir peut-être être plus extrémiste dans les options à prendre sur les prochaines courses. On va bien essayer de comprendre ce qui ne nous réussit pas pour trouver la bonne solution et sortir une belle prestation sur les derniers jours.»

 

49er FX - Albane Dubois et Lili Sebesi prêtes à vivre leur première finale olympique demain

Elles ont des étoiles dans les yeux et une grande envie de bien faire. Albane Dubois et Lili Sebesi, le duo féminin de 49er FX, sait qu’elles ne pourront pas aller chercher une médaille. Qu’importe, elles sont venues pour ne rien lâcher jusqu’au bout.

Classement provisoire : 8/19 (4 – 15 – 10 – 6 – 8 – 2 – 7 – 14 – 13 - (18) – 14 - 2)

Albane et Lili : « On arrive 7e à la veille de la medal race, il nous reste une seule course pour nous faire plaisir. Le podium est trop loin mais on compte bien lâcher les chevaux sur la finale. On va faire comme tous les jours de ces Jeux Olympiques et ne rien lâcher ! »

 

Nacra 17 - Quentin et Manon « une finale pour se faire plaisir »

Demain, le duo mixte Quentin Delapierre et Manon Audinet prendront le temps d’une journée de repos demain pour digérer leur déception. Car si leur rêve de médaille olympique s’éloigne, il n’en reste pas moins que leur performance cette semaine est remarquable. Sur les 12 courses courues cette semaine, Quentin et Manon ont enregistré 10 courses dans le top10.

Classement provisoire : 8/20 ((18) – 4- 3 – 5 – 9 – 7-10 – 4 - 13 - 7 - 7 - 7)

Manon : « Ce n’est clairement pas ce qu’on aurait aimé faire. C’est dur parce qu’on n’a pas l’impression d’avoir fait tant de choses mal. Apparemment notre place est plus autour des 7, on y est restés toute la semaine. On n’a jamais réussi à accrocher les 5 premiers à chaque fois... c’est dur. Aujourd’hui on s’était dit qu’il fallait préformer sur les courses et bien voilà, encore 7 ! Devant ils ont super bien navigué, c’était super dense à chaque passage de bouée et c’est là qu’il fallait s’extirper du paquet et partir devant, mais nous arrivions plutôt à l’arrière de ce groupe-là. Maintenant il faut juste faire une belle finale pour se faire plaisir et réussir à oublier toutes ces courses.»

 

 

Programme de l’Equipe de France du samedi 31 juillet :

  • A partir de 12:05 (Japon) 05:05 (France) : Camille Lecointre et Aloïse Retornaz - 470, courses 9 et 10
  • A partir de 14:33 (Japon) 07:33 (France) : Albane Dubois et Lili Sebesi - 49er FX, course pour les médailles
  • A partir de 14:35 (Japon) 07:35 (France) : Kevin Peponnet et Jérémie Mion - 470, courses 9 et 10
  • Journée de repos pour les Nacra : Quentin Delapierre et Manon Audinet

 

À découvrir également