News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Un bateau aérien et futuriste

Le gigantesque puzzle de la conception du Maxi Solo Banque Populaire IX, futur trimaran de la catégorie Ultim d’Armel Le Cléac’h, entre en cette fin d’année 2016 dans une très concrète phase d’assemblage. Toutes les pièces maîtresses du bateau sont soit achevées, soit en cours de fabrication dans les différents chantiers spécialisés de l’hexagone. La nouvelle machine à rêver d’Armel prend chaque jour plus de consistance, et esquisse les contours d’exploits à venir au moins aussi passionnants que ceux de ses prédécesseurs. Alors que le staff technique du Team Banque Populaire se concentre sur la préparation du monocoque Imoca engagé dans la prochaine édition du Vendée Globe, tout le bureau d’étude poursuit d’arrache-pied le travail préalable à un assemblage programmé pour la fin de l’année à Lorient.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Un bateau au maximum de la jauge
Selon les volontés concertées du skipper Armel Le Cléac’h, de la direction du Team Banque Populaire animée par Ronan Lucas et de l’armateur Banque Populaire, le dernier né de la catégorie Ultim signé Van Peteghem - Lauriot Prévost se veut très évolutif. Ainsi que l’explique Kevin Escoffier, responsable du bureau d’étude, « La philosophie générale du projet est de construire une plateforme destinée au solitaire, dans les limites maximales du cadre de la catégorie Ultim, soit 32 m. de long et 23 m. de large. Banque Populaire IX sera une évolution des Ultims actuels, en plus grand et plus puissant, un bateau léger, avec foils et mât basculant…  On essaie d’être un cran au-dessus de l’évolution du moment. » 

Un Ultim, fruit d’une longue expérience du multicoque
Fort de l’expérience de la construction de Banque Populaire V, le plus grand trimaran de course au monde, détenteur du Trophée Jules Verne (tour du monde en équipage) et des records en solitaire à bord du Maxi Trimaran Banque Populaire VII, le Team Banque Populaire avance avec méthode en terrain connu. « Notre expérience des maxi multicoques nous aide dans la définition de tous les systèmes du bord, ainsi que sur l’appréhension des efforts » explique Kevin Escoffier. « La difficulté en solitaire est de maîtriser toute cette puissance et de faire un bateau capable d’aller vite longtemps.»

Un bateau volant
Qui dit trimaran pense inévitablement aux foils, ces appendices sustentateurs qui équipent aujourd’hui tous les multicoques de compétition. Banque Populaire IX va aussi profiter de cette technologie éprouvée ; «Parallèlement au gros œuvre, la fabrication des appendices (safrans et foils) est l’une des composantes importantes du projet. Les foils vont être omniprésents sur ce bateau » insiste Kévin. C’est la combinaison de l’ensemble de l’action de ces appendices qui fera du Maxi Solo Banque Populaire IX un bateau aérien, futuriste, propulsé au-dessus de l’eau.

Chantal Petrachi : « La démarche d’innovation du Team a toujours été encouragée par Banque Populaire. C’est une valeur forte de notre banque, créé par et pour des entrepreneurs. Mais nous sommes aussi une banque coopérative, enracinée dans le territoire régional. A ce titre, nous sommes particulièrement attentifs à ce que le Bureau d’Etudes s’associe avec les meilleurs talents parmi les architectes, les chantiers, et tous les acteurs locaux et nationaux de la course au large pour multiplier nos chances de réussite au bénéfice du Team, mais aussi de la voile en général et de toute la filière nautique. » 

Armel Le Cléac’h : « Le Maxi Solo Banque Populaire IX est un bateau magnifique sur lequel on travaille depuis pas mal de temps avec le Team Banque Populaire. On utilise beaucoup notre expérience du Maxi Solo Banque Populaire VII. Ce qui change avec celui-ci c’est la vitesse et le poids, plus on le soulève avec les foils et plus il accélère. C’est à la fois passionnant car on a l’impression de planer mais ça devient de la conduite de haut vol qu’il faut alors maîtriser pour assurer la sécurité sur un tour du monde. C’est un beau challenge !  J’ai fait déjà deux tours du monde, bientôt trois et ce flux d’expériences m’a donné envie d’aller en faire un nouveau sur ce nouveau maxi »

Programme sportif du Maxi Solo Banque Populaire IX
- Mise à l’eau été 2017
- Participation à la Transat Jacques Vabre 2017

Caractéristiques :
Longueur : 32.00 m
Largeur : 23.00 m
Poids : 15 t
Hauteur du mât : 38.00  m
Matérieux : Carbon/Kevlar/Normex
Surface de voile au près : 610 m²
Surface de voile au portant : 890 m²
Architectes : VPLP / Foils : Martin Fisher
Chantier : CDK Technologie, C3 Tech pour les foils et Green Marine pour la coque centrale
Mât : CDK - Voiles : 
Mise à l'eau : 2017

 

Cliquez-ici pour découvrir la vidéo 3D du Maxi Solo Banque Populaire IX !

À découvrir également

Un kit foils pour faire voler votre « bon vieux » Laser
Passion
Un kit foils pour faire voler votre « bon vieux » Laser
A 45 ans, le dériveur solitaire le plus célèbre au monde s’offre une seconde jeunesse grâce au Glide Free Foils, un kit d’appendices à foils compatible sur tous les Laser, en lieu et place de la dérive et du safran classiques. Imaginé et développé par l’Australien Peter Stephinson, le concept permet de découvrir de nouvelles sensations sans effectuer la moindre modification ou adaptation sur la coque de votre Laser. Destiné aux amateurs éclairés, le Laser à foils permet de décoller à partir  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Récit d’une Route du Rhum entrée dans l’histoire
Passion
Récit d’une Route du Rhum entrée dans l’histoire
L’histoire de la victoire de Loïck Peyron et de Banque Populaire VII dans la Route du Rhum 2014 recèle tous les ingrédients d’un roman presque trop parfait pour être vrai. Le contexte : la Route du Rhum, 10ème du nom, mythe parmi les mythes. Les protagonistes : les meilleurs marins du moment, à la barre des machines de tous les superlatifs, Thomas Coville et Sodebo, Francis Joyon et Idec Sport, Yann Guichard et Spindrift 2… Et un appelé de dernière minute suite au forfait d’un autre grand nom,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La voile aux Jeux Olympiques
Passion
La voile aux Jeux Olympiques
Histoire Inscrites au programme des premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne à Athènes (1896), les compétitions de voile n’ont pu avoir lieu à cause d’une météo capricieuse conduisant à l’annulation des régates. Quatre ans plus tard, les plans d’eau de Meulan (Yvelines), au bord de la Seine, et du Havre accueillent les premières courses de yachting, la discipline ayant depuis toujours été présente au programme olympique, en dehors des Jeux de Saint-Louis, en 1904. Dans l’histoire des Jeux  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions