News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Erwan Steff Technicien polyvalent

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Erwan Steff

 

Né le 26 janvier 1973 à Nantes (Loire Atlantique)

Réside à Port-Louis (Morbihan)

Date d’entrée dans le Team Banque Populaire : septembre 2017

« Je suis un peu le couteau suisse de l’équipe ! » annonce en préambule Erwan Steff. Officiellement, il est technicien polyvalent. Modeste et discret, il faut lui faire préciser qu’il a enchaîné les trois derniers Vendée Globe, d’abord avec Yann Eliès en 2008 comme responsable administratif et financier sur Génerali, puis en tant que chef de projet avec Jérémie Beyou sur Maître Coq en 2012, et à nouveau avec Yann Eliès en 2016 à la tête du projet… sans parler des courses de La Solitaire du Figaro qu’il ne compte plus.

Quand il était en culotte courte, Erwan a écumé les plans d’eau en Optimist, 420, First Class 8, d’abord contre son vieux complice Yann Eliès, puis plus tard avec lui en équipage, remportant notamment un titre de champion de France en 1998 sur Figaro Bénéteau. Sa rigueur, sa grande connaissance de la gestion des projets mais aussi son passé de régatier, en font un technicien hors pair, sachant à peu près tout faire à tous les postes dans une écurie de course au large.  « J’ai intégré le team à la fin de la construction du Maxi Banque Populaire IX, pour tout ce qui est de la finition, notamment la mise en place des bâches aérodynamiques et des trampolines » explique t-il. C’est la force de « Banque Pop » que cette organisation millimétrée et le sens de l’anticipation. » reconnaît ce professionnel aussi réputé que recherché. Après avoir été à la tête de plusieurs gros projets de course, il consent que le fait de ne plus être leader « est un peu moins engageant à titre personnel ».

 

À découvrir également

Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Passion
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Qu’est ce qui ralentit un bateau à voile ? Les frottements avec l’eau. Cette évidence nous échappe souvent car nous considérons, avec raison, que la nature d’un bateau consiste à s’accommoder comme il le peut de l’élément liquide. Mais pour les navigateurs de course au large, cette équation ne saurait suffire. Ils sont donc nombreux à s’interroger, depuis plusieurs décennies, et à réfléchir aux moyens de soulager la coque de leur navire pour, au pire, surfer au ras des flots, et au mieux, échapper  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Plymouth, berceau des navigateurs
Passion
Plymouth, berceau des navigateurs
Plymouth n’est pas qu’un grand port du Royaume Uni, avec ses gigantesques « docks », sa citadelle, ses pubs, son riche passé maritime, et une base stratégique de la Royal Navy… Plymouth n’est pas que le nom des célèbres limousines américaines de la marque Chrysler, mais le port de départ de la première Transat anglaise en 1960, et aujourd’hui encore celui de la 14ème édition. Lorsqu’on demande à un vieux marin de sa Majesté de bien vouloir vous raconter ce que lui évoque Plymouth,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Le mécanisme des marées
Passion
Le mécanisme des marées
Toutes les six heures et douze minutes environ, soit quatre fois par 24 heures, la mer se vide et se remplit alternativement. Ce cycle naturel de jour comme de nuit sur nos côtes est perpétuel, et s’inverse toutes les six heures. On parle de marée haute ou pleine mer (PM) de marée basse ou basse mer (BM), de jusant (la mer descend), de flot (la mer monte) et enfin d’étale de basse mer ou de pleine mer (entre deux marées). C’est l’Italien Pline, appelé aussi « Pline l’Ancien »,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions