News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Vendée Globe… là où tout a commencé
Passion
Pour tout savoir sur l'histoire du Vendée Globe
Vendée Globe… là où tout a commencé
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Armel garde le cap !

En tête de course, Armel a creusé l’écart sur Alex Thomson (Hugo Boss). Le skipper de Banque Populaire et son poursuiveur, séparés par 533 milles (987,1 km) au classement de 09H suivent des chemins différents depuis quelques jours. Selon les prévisions de route, l'écart devrait s'accentuer avec un passage du cap Horn envisagé le 23 décembre pour le leader. Armel tient toujours la cadence et navigue actuellement à 17,7 nœuds sous un vent sud-ouest de 25 nœuds.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Depuis le début de la course, ce duel marque autant la course que le skipper. Dimanche 18 décembre, Armel l’a analysé sur RTL :

« Depuis l’Australie, Alex Thomson et moi étions au coude à coude et puis au fur et à mesure, j’ai réussi à creuser l’écart en négociant ma route avec des petits décalages stratégiques, ainsi que des enchainements météos qui m’ont permis de maintenir mon avance sur Alex. »

Par ailleurs, n’oublions pas qu’un tour du monde en solitaire sollicite autant le mental que le physique des marins. Christopher Pratt, skipper remplaçant du Vendée Globe 2012/2013 d’Armel, s’est confié à Voiles et Voiliers sur l’incroyable performance du skipper de Banque Populaire:

«  Armel est complètement dans la compétition, dans la compétence. Ce qu’il est en train d’accomplir est monstrueux. Il a une stabilité motivationnelle et mentale hallucinante parce qu’il va chercher un résultat, un graal. Il a forcément des hauts et des bas, mais il est tellement poussé par cette quête qu’au final, il a un taux d’acceptation de la douleur supérieur à la moyenne. Il est impressionnant pour ça. »

CLASSEMENT DE 12H :
1) Armel Le Cléac'h - BANQUE POPULAIRE à 7767,1 milles de l'arrivée. 

2) Alex Thomson - HUGO BOSS à  539 milles du leader
3) Jérémie Beyou - MAITRE COQ à  1431,2 milles du leader
4) Jean-Pierre Dick - ST MICHEL - VIRBAC à 1862,8 milles du leader
5) Paul Meillat - SMA à 1863,9 milles du leader

À découvrir également

Maewan : un voyage extrême de quatre années
Passion
Maewan : un voyage extrême de quatre années
Maewan est une aventure à la fois unique et extraordinaire. Baptisée du nom du bateau, elle embarque des marins et des montagnards très expérimentés qui ont décidé d’explorer des mers et des terres peu connues, à bord d’un solide croiseur de 11 mètres. L’objectif : naviguer loin, réaliser des premières, découvrir les régions polaires… Cet incroyable périple de 66 000 kilomètres (35 600 milles marins) - soit bien plus que la distance d’un tour du monde (24 000 milles, 44 500 kms) -  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La voile olympique : supports et règles
Passion
La voile olympique : supports et règles
Les dix séries olympiques, présentées par Guillaume Chiellino, directeur des Equipes de France de voile : Nacra 17 (mixte) « Avec le Nacra 17, on assiste au retour du catamaran aux Jeux (le Tornado avait été retiré du programme après les JO de Pékin) et à l’arrivée du mixte en voile olympique sur un support spectaculaire qui permet de faire de belles images. C’est un bateau qui nécessite de prendre de bons départs et d’aller vite, il faut que le barreur soit un sacré pilote,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Mathilde de Kerangat
Passion
La World Cup Series fête ses 50 ans à Hyères
L’étape française de la Coupe du monde de voile olympique a 50 ans ! Cette épreuve regroupant l’élite de la voile olympique internationale a eu beau changer régulièrement d’appellation depuis sa création par l’architecte et régatier Hyérois Abel Bellaguet, elle a gardé son « ADN » et reste magique à bien des égards, permettant depuis avril 1968 aux jeunes coureurs de tous les pays de goûter au frisson olympique dans un cadre somptueux. D’abord baptisée Semaine Olympique de Hyères puis  [...]
23 avril 2018 23/04/18
Plus de passions