News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Ronan Lucas
Portrait
Ronan Lucas
Directeur du Team Banque Populaire

Sortir du marasme canarien !

Après une journée difficile, hier, durant laquelle le skipper de La Banque de la Voile est tombé dans une bulle anticyclonique durant plusieurs heures et alignait des vitesses extrêmement faibles, ce matin, Armel Le Cléac’h reprend de la vitesse. C’est maintenant au tour du Britannique, Alex Thomson (Hugo Boss), de subir ces aléas météorologiques qui poussent les skippers dans leurs retranchements. Au pointage de 9h, Armel naviguait 4 nœuds plus vite qu’Alex et possédait plus de 127 milles d’avance.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Une chose est sûre, le vainqueur du Vendée Globe 2016 – 2017  ne pourra pas dire que cette remontée de l’Atlantique aura été de tout repos ! Il est très rare, voire inédit, de rencontrer une telle situation météorologique à ce moment de l’année, mais le skipper du Mono Banque Populaire VIII doit faire avec et trouver le chemin le plus rapide pour rejoindre Les Sables d’Olonne.

Au cours des prochains jours, les deux leaders devront faire un grand tour jusqu'à l'entrée de la Manche afin de contourner l’anticyclone des Açores, qui est actuellement décalé au large du Golfe de Gascogne, avant de piquer sur Les Sables d'Olonne. Dès ce soir, le vent de Sud-Est va se renforcer. L'accélération sera franche à partir de dimanche avec plus de trente nœuds attendus. Mais la priorité de ce début de week-end est de sortir du marasme canarien, ce qui s'annonce très compliqué…

1 - Armel Le Cléac'h - BANQUE POPULAIRE à 1 676 milles de l'arrivée. 
2 - Alex Thomson - HUGO BOSS à  127 milles du leader
3 - Jérémie Beyou - MAITRE COQ à  587 milles du leader
4 - Jean-Pierre Dick - ST MICHEL - VIRBAC à 1 085 milles du leader
5 – Yann Eliès - QUEGUINER - LEUCEMIE ESPOIR à 1 330 milles du leader

À découvrir également

Les bateaux à foils en plein décollage
Passion
Les bateaux à foils en plein décollage
S’affranchir du principe d’Archimède, ne plus flotter sur l’eau mais voler : le rêve est ancien, il est même centenaire… Si le premier « vol » d’une maquette de bateau (1,50 m) a eu lieu en 1913, c’est tout juste un siècle plus tard que la 34e America’s Cup a donné un grand coup de fouet au concept en mettant sur le devant de la scène nautique mondiale d’impressionnants catamarans à foils, les AC72. Aujourd’hui, il n’y a pas que les machines de la Coupe ou certains IMOCA du Vendée  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Le mécanisme des marées
Passion
Le mécanisme des marées
Toutes les six heures et douze minutes environ, soit quatre fois par 24 heures, la mer se vide et se remplit alternativement. Ce cycle naturel de jour comme de nuit sur nos côtes est perpétuel, et s’inverse toutes les six heures. On parle de marée haute ou pleine mer (PM) de marée basse ou basse mer (BM), de jusant (la mer descend), de flot (la mer monte) et enfin d’étale de basse mer ou de pleine mer (entre deux marées). C’est l’Italien Pline, appelé aussi « Pline l’Ancien »,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La voile olympique : supports et règles
Passion
La voile olympique : supports et règles
Les dix séries olympiques, présentées par Guillaume Chiellino, directeur des Equipes de France de voile : Nacra 17 (mixte) « Avec le Nacra 17, on assiste au retour du catamaran aux Jeux (le Tornado avait été retiré du programme après les JO de Pékin) et à l’arrivée du mixte en voile olympique sur un support spectaculaire qui permet de faire de belles images. C’est un bateau qui nécessite de prendre de bons départs et d’aller vite, il faut que le barreur soit un sacré pilote,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions