News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Lauriane Nolot Athlète de l'Équipe de France de Voile en Kitefoil

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Lauriane Nolot

 

Née le 9 décembre 1998 à Toulon
Club : HKA (Hyères Kitesurf Association)

 

Pour Lauriane Nolot, le kitesurf est au départ une affaire de famille. « Mon père et mon frère pratiquaient ce sport et j’ai voulu faire comme eux. J’ai commencé à 16 ans. On allait naviguer tous ensemble sur le spot de l’Almanarre », raconte-t-elle. « J’ai directement été accro. Quand j’étais à l’université, je profitais de la moindre pause pour aller naviguer. Ce sport est presque une drogue ! »

Le kitefoil : une nouvelle révélation

Comme beaucoup de pratiquants du kite, la découverte du foil marque un tournant pour Lauriane Nolot. « Deux ou trois ans après mes débuts, je me suis mise au kitefoil et j’ai adoré la sensation de vol, la possibilité de se déplacer beaucoup plus facilement sur le plan d’eau », explique-t-elle. « Au début, je naviguais pour le plaisir, quand les conditions étaient idéales. Puis j’ai rejoint le pôle d’entraînement d’Ariane Imbert à Hyères et j’ai commencé la compétition à 19 ans. Au début, c’était laborieux, je n’avais pas mon propre matériel, je récupérais les ailes et les planches de mon frère et de mon père. Ce n’était pas idéal mais j’ai persévéré pour arriver au niveau des meilleures. »

Championne de France, vice-championne d’Europe, 3e au Championnat du Monde : une année 2021 exceptionnelle

Lauriane monte en puissance et se fait sponsoriser par une marque de kitesurf à partir de septembre 2019. En parallèle, elle suit un Master « création numérique ». « Je ne veux pas tout miser sur ma carrière sportive qui ne va pas durer éternellement. C’est important d’avoir un bagage pour la suite », dit-elle. En 2020, Lauriane Nolot compte bien confirmer ses progrès en kitefoil en brillant sur les compétitions. Malheureusement, en raison de la crise sanitaire, les événements sont annulés. Ce n’est que partie remise. En 2021, Lauriane décroche d’excellents résultats : elle est Championne de France, Vice-championne d’Europe et termine 3ème au Championnat du Monde.

« C’est hallucinant d’avoir la possibilité de participer aux Jeux Olympiques »

Le fait que le kitefoil soit devenu une discipline olympique ouvre de nouvelles perspectives à Lauriane Nolot qui en 2022 fait partie de l’Equipe de France de Voile avec une autre kitesurfeuse, Poema Newland. « Les Jeux Olympiques me semblaient totalement inaccessibles, je pensais qu’ils étaient réservés à une élite d’athlètes. Mais maintenant que le kitefoil est au programme, j’ai une vraie chance d’y être. C’est hallucinant d’avoir la possibilité d’y participer », se réjouit Lauriane. « En plus, les épreuves vont se dérouler à Marseille, à une heure de chez moi. Ce sera un vrai avantage de connaître le plan d’eau. Cela ajoute aussi une pression supplémentaire. La Fédération Française de Voile a des grosses attentes, nous n’aurons pas le droit à l’erreur. »

« Un titre olympique, ça change une vie ! Il ne faut pas rater sa chance »

Une seule femme sera sélectionnée en kitefoil pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, dont Banque Populaire est partenaire Premium. Lauriane Nolot est en concurrence directe avec sa collègue de l’Equipe de France Poema Newland. « Alexia Fancelli et Jessy Kampman peuvent aussi espérer aller aux Jeux Olympiques en 2024, je pense que ça va se jouer entre nous quatre », annonce Lauriane. « Malgré cette compétition pour représenter la France, il y a une bonne ambiance entre nous. Celle qui ira aux Jeux visera la médaille d’or ou rien. J’espère bien que ce sera moi, je fais tout pour. Un titre olympique, ça change une vie ! Il ne faut pas rater sa chance. »

 

À découvrir également

La saga Banque Populaire V
Passion
La saga Banque Populaire V
Annoncé fin 2006, le projet du Maxi Banque Populaire V aura duré jusqu’en 2013, date de la vente du bateau, un an après le Trophée Jules-Verne victorieux de l’équipage mené par Loïck Peyron. De sa conception à sa cession, Ronan Lucas, directeur du Team Banque Populaire et navigant sur le Maxi BP V, revient sur cette saga. Le lancement du projet (fin 2005) « Depuis l’édition de The Race en 2000, l’idée de construire un grand multicoque germait dans les esprits chez Banque Populaire.  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
La « croisière-kite »
Passion
La « croisière-kite »
Imaginez une journée durant laquelle, le matin, vous partez pour une traversée en voilier de quelques heures entre deux îles paradisiaques. Et l’après-midi, au mouillage, vous gonflez votre aile pour une session de kitesurf dans un splendide lagon aux eaux translucides frôlant les 30 degrés… Un rêve ? Oui, mais réalisable en effectuant une croisière-kite, un concept qui séduit de plus en plus, particulièrement aux Antilles. Au cœur de l’hiver métropolitain, tout kitesurfeur, débutant ou  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
Arrivée TJV 2015
Passion
Petite histoire des courses transatlantiques
Alors que 79 bateaux disputent la Transat Jacques Vabre, la traversée de l’Atlantique n’avait, il y a des dizaines d’années, rien d’anodin. Retour sur la démocratisation d’une épopée qui a d’abord épousé la trajectoire des grands explorateurs puis celle des aventuriers avant de devenir un incroyable terrain de jeu.  [...]
10 novembre 2021 10/11/2021
Plus de passions